le blog

  • association lab-elle
  • 30 Apr 10
http://www.lab-elle.org/images/uploads/contenu/MissPirate.jpg

Mail-info Avril 2010

Fin du suspense! Après des mois de lectures, le jury enfants du Prix lab-elle a rendu son verdict, et choisi pour la première place…

Le même livre que les adultes!

Au contraire des précédentes éditions, où jury adultes et jury enfants ont choisi des livres souvent très différents, cette fois-ci les deux jurys ont eu le même coup de cœur, pour la première fois depuis que le Prix lab-elle existe.

C’est donc “Le livre le plus génial que j’ai jamais lu”, de Christian Voltz qui est primé une nouvelle fois, quelques mois après son triomphe dans le Jura. Comme quoi, il mérite bien son titre…

Le palmarès complet:

Notons également que Isayama se retrouve dans le trio d’albums primés pour la seconde fois.

Participation record

Le prix lab-elle jury enfants a enregistré une participation record pour cette troisième édition: près de 100 classes et plus de 1800 enfants y ont participé, soit plus du triple de l’année précédente.

Un immense merci à tous les enfants, parents, enseignant-e-s ayant pris le temps de lire ces dix livres, d’en discuter, et de nous renvoyer leurs votes.

Une magnifique cérémonie

Certainement “la cérémonie la plus géniale qu’on ait jamais vue”.

Par où commencer… Par les trois incroyables interventions d’Alix Noble Burnand, qui a raconté de trois façons différentes, mais toujours avec pétillance et humour, en captivant autant les sages adultes du fond de la salle que les hordes enfantines déchaînées des premiers rangs, trois livres emblématiques de lab-elle (”Quatre poules et un coq”, “Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi?” et “Le livre le plus génial que j’ai jamais lu”)?

Ou alors par les sensationnelles prestations scéniques des trois classes des écoles de Balexert et de La Découverte s’étant chacune appropriée l’un des livres primés? Fresque et poème collectifs, manifestation avec banderoles et slogans, chronique littéraire, chacune a rivalisé d’humour, d’inventivité et de panache pour présenter son ouvrage préféré d’une façon originale et pertinente. Un immense bravo et merci, c’était superbe.

Pour la partie plus officielle, Madame Sandrine Salerno, Conseillère administrative en charge du Département des finances et du logement de la ville de Genève, et Monsieur Charles Beer, Conseiller d’État en charge du Département de l’instruction publique du canton de Genève, ont réitéré leurs encouragements à l’association lab-elle, et, démontrant de façon évidente que fille ou garçon pouvaient devenir chef-fe, ont insisté sur les possibilités égales ouvertes à toutes et tous.

Merci encore aux généreux donateurs ayant permis cette troisième édition, merci à toutes et tous pour votre soutien, et bonnes lectures.

Un commentaire?

 
mascotte de lab-elle